Châlons-en-Champagne & alentours

Une année 2023 qui s’annonce combative

Avec cette année 2023 qui débute, lutter ensemble pour des jours heureux est plus que jamais d’actualité. Les raisons de nous mobiliser sont nombreuses et ce dans tous les secteurs : un hôpital public à bout de souffle avec toujours moins de moyens, des usines et des entreprises qui ferment partout dans notre pays, … Mais pour le gouvernement le plus important est ailleurs , faire passer sa réforme des retraites coûte que coûte !
L’inflation atteint des taux invraisemblables, les produits de première nécessité augmentent pour certains de près de 20 %. Le coût de l’énergie en plus de peser sur de nombreux ménages menace la survie de nombreux petits commerces essentiels dans nos quartiers.

« Ensemble pour un système qui remettrait l’humain et la planète au cœur des décisions. »

Le responsable de la situation actuelle, nous le connaissons bien : le capitalisme qui voudrait rendre rentable le service public, qui tue les hommes et la planète (la coupe du monde au Qatar n’a apparemment pas servi de leçon puisque les jeux d’hivers asiatiques se dérouleront en Arabie Saoudite) et qui alors que l’électricité coûte 50€/Mégawatt à produire permet qu’elle soit revendue à parfois 950€. Capitalisme à qui profite également la guerre en Ukraine avec des ventes d’armes toujours plus nombreuses et qui oblige de nombreuses personnes à fuir leurs pays en raison du pillage de leurs ressources, de conflits armés et du réchauffement climatique.
Passé ce constat, deux options s’offrent à nous : poursuivre dans la même direction ou nous mobiliser ensemble pour un système qui remettrait l’humain et la planète au cœur des décisions. Un projet politique qui répondrait à la fois aux enjeux de la fin du mois et à ceux de la crise climatique : en instaurant une échelle mobile des salaires, en ré-instaurant la retraite à 60 ans, en luttant contre la fraude fiscale, en affirmant la nécessité du nucléaire et des énergies renouvelables avec des moyens, le projet des jours heureux porté par le PCF et à sa tête Fabien Roussel. Alors, qu’allons nous faire ?
A Châlons, nous avons déjà répondu à la question et nous nous mobilisons déjà avec vous que ce soit en soutien aux mouvements de grève, en portant des initiatives au conseil municipal ou lors des réunions publiques, en organisant une collecte pour le secours populaire. Vous pouvez donc compter sur nous pour nous mobiliser avec vous !


Servane Francart
Secrétaire de la section de Châlons-en-Ch.

Retour à la page d'accueil