LES FONDS PERDUS DE L’INSERTION

L’Humanité, samedi 22 juin 1991
QUELLE somme d’argent a reçu de l’Etat, M. Alonso, administrateur du Groupement interprofessionnel de formation (GIF), une officine patronale de Reims, créée de toute pièce par la Confédération des petites et moyennes entreprises de la Marne afin de dispenser des stages de formation à des Rmistes? 443.400 francs répond M. Alonso, dont l’organisme qu’il administre est soupçonné par le Conseil général d’avoir, de février 1990 à mars 1991, gonflé les listes de présence des bénéficiaires de ces stages pour accroître ses subventions. Plus de huit millions de francs, d’après la CGT, qui, avec Richard Vaillant, secrétaire du Comité régional de Champagne-Ardennes […] Lire l’article sur le site du journal

Thème : Overlay par Kaira.