LA COLERE DES RMISTES

L’Humanité, lundi 13 mai 1991
POUR la première fois, en France, des personnes touchant le RMI (Revenu minimum d’insertion) sont en grève. Depuis le 22 avril, à Châlons-sur-Marne, une dizaine d’entre eux ont décidé de suspendre leur participation à un prétendu «stage d’ insertion sociale à destination des bénéficiaires du RMI». Parce que cette session de 739 heures ne débouche sur aucun contrat de travail. Parce que les stagiaires, dont les revenus ne représentent que 1800 à 2200 francs par mois, devaient payer de leur poche les fournitures […] Lire l’article complet sur humanite.fr

Thème : Overlay par Kaira.