Indemnités du maire de Reims: l’opposition ironise

L’Union, 23/01/17, Reims
Le maire a promis de ne pas s’augmenter. « Mais il est déjà au maximum ! », riposte la gauche. (…) Ce qui les chiffonne, c’est qu’Arnaud Robinet annonce qu’il ne fera pas quelque chose qui, dans les faits, s’avère être impossible. Car en cumulant ses revenus de maire et de vice-président du Grand Reims, l’élu atteint quasiment le plafond fixé par la loi, de 8399,70 € bruts par mois. […] Lire l’article complet sur lunion.fr

Thème : Overlay par Kaira.