Catégorie : A la une

Ciné-débat “Potemkine” 22/11/2017

Ciné-débat “Potemkine” 22/11/2017

Marne Actualités innove.

Votre mensuel organise un ciné-débat en plein centre de Reims au Cinéma Opéra, place Théodore Dubois. Que vous soyez de Reims, Châlons, Epernay, Vitry,Rethel… nous vous proposons d’assister à la projection du grand chef-d’oeuvre d’Eisenstein, « Potemkine ». Assistez ce mercredi 22 novembre 18h00 à la révolte des marins à Odessa sur grand écran.

Vous ressentirez le mépris, la faim, la répression, la misère des Russes de l’époque tsariste. Matée en 1905, la révolte retracée dans ce film sera un territoire invaincu de la Révolution selon Lénine. En effet, lamutinerie du Potemkine restera gravée dans les mémoires et sera un des prémices de la Grande Révolution de 1917.

Cet évènement Marne Actualités se doit d’être une réussite pour célébrer le centenaire de la Révolution soviétique, source d’espoir et de victoires sociales à travers le monde !

affiche_potemkine_onlineprinting

a5_potemkine-2

Se rassembler à gauche POUR GAGNER !

Se rassembler à gauche POUR GAGNER !

80ème FETE DE L' HUMANITE. |
80ème FETE DE L’ HUMANITE. |

Nous sommes pour la première fois face à des élections présidentielle et législatives qui peuvent mal finir. Marine Le Pen est aux portes du pouvoir, et la gauche menacée d’être absente du second tour.
L’heure est grave tant la loi de l’argent corrompt tout. Le moment est inquiétant avec l’attaque des candidats de droite et d’extrême-droite contre les juges et les journalistes sans lesquels ne peut se concevoir de démocratie. Dans ce paysage ravagé, la promotion de M. Macron, habillé en « homme providentiel », fait office de voiture balai de la décomposition politique au service des milieux d’affaires qui le portent avec une partie importante de la droite et ceux qui au pouvoir utilisent l’étiquette de gauche pour mener des politiques dictées à la bourse.
Mais rien n’est figé, tout est encore possible.
Cela fait des mois que le PCF est engagé dans un travail de rassemblement et de propositions dans la perspective des élections de 2017. Toutes les forces de progrès doivent travailler à un projet commun. Ces forces sont nombreuses, elles se sont mobilisées contre la loi travail, ont mis en échec le projet de déchéance de nationalité, et elles défendent tous les jours les services publics.
Avec les candidats Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon, avec toutes les forces de gauche et écologistes qui veulent en finir avec l’austérité, nous devons donc mener le débat publiquement, car nous savons qu’il est encore possible de converger sur un pacte d’engagements communs pour une majorité de gauche et une candidature commune pour gagner.

Si l’on s’unit, l’espoir peut renaître.
Nous sommes des millions à vouloir

1. Une nouvelle ambition de progrès social avec notamment l’abrogation de la loi El Khomri et son remplacement par une loi de sécurité de l’emploi et de la formation.
2. Une VIe République démocratique avec la proportionnelle à toutes les élections, des droits nouveaux pour les citoyens et pour les salariés dans les entreprises, le droit de vote des étrangers résidant en France ; la lutte contre toutes les discriminations.
3. L’égalité femmes-hommes avec une loi-cadre contre les violences faîtes aux femmes, l’éducation à l’égalité, le renforcement des dispositifs contraignants pour l’égalité salariale et professionnelle.
4. La lutte contre la finance pour prendre le pouvoir sur l’argent avec un plan d’action contre l’évasion fiscale, une COP fiscale mondiale, une réforme de justice fiscale.
5. Un nouveau mode de production et de consommation visant la réponse aux besoins humains et la transition écologique avec un moratoire sur les licenciements et une nouvelle industrialisation créant un million d’emplois dans les filières d’avenir.
6. Une France à l’offensive en Europe et dans le monde avec la remise en cause du traité budgétaire européen, une méthode de convergence sociale et fiscale par le haut ; l’abandon des négociations TAFTA, CETA et TISA au profit de nouveaux traités internationaux pour le bien commun.
Nous pouvons en faire le socle
d’un pacte de majorité à gauche.

Le PCF au cœur de la bataille des convergences à gauche

Le PCF au cœur de la bataille des convergences à gauche

Dans la Marne, le PCF et ses militants ont pris individuellement ou collectivement une série d’initiatives pour travailler à la convergence des forces de la gauche anti-austérité.

Pierre Martinet, maire de Mardeuil, s’est par exemple adressé ouvertement aux candidats Hamon et Mélenchon en annonçant geler son parrainage pour qu’il y ait un débat public entre eux et les forces de gauche, regrettant leur désaccord acté dans le coin d’une table dans un restaurant parisien.

A l’initiative de Cédric Lattuada, des élu·es, responsables et militants du Front de Gauche, d’Europe Ecologie Les Verts, du Parti Socialiste, d’Ensemble et du Parti Communiste Français se sont réunis et ont tenu une initiative publique où ils se sont exprimés pour un travail en commun : « engagé·es pour une transformation sociale et écologique avec Yannick Jadot, Benoit Hamon ou Jean-Luc Melenchon, nous ne nous résignons pas à la situation actuelle de division de la gauche. 6e République, abrogation de la loi travail, transition écologique, services publics, revenu d’autonomie pour les jeunes, lutte contre le racisme, le sexisme et les discriminations… nous sommes d’accord sur l’essentiel. Face à Le Pen, Fillon et Macron, un nouveau pacte majoritaire à gauche est possible pour gagner. »

Un combat pour l’unité sans en rabattre sur l’ambition de transformation sociale, bien au contraire, qui a tout son sens dans un département traditionnellement très dominé par la droite, où le Front National a fortement progressé ces dernières années, et où un certain nombre d’édiles du PS, comme le maire de Vitry-le-François, ont décidé de rejoindre Macron aux côtés de Bayrou et Dutreil. ■

Thème : Overlay par Kaira.