ALCIDE ET ESTHELLE

L’Humanité, lundi 19 novembre 1990
1.200 personnes, dont une bonne proportion de sympathisants communistes, ont partagé hier un repas à Châlons-sur-Marne, en compagnie du secrétaire général du PCF et de Jean Reyssier, le maire de la ville. «70 ans, ça se fête» disait la banderole et, pour cela, on était souvent venus par familles entières. 91 ans, bon pied, bon oeil, mais un peu dur d’oreille, Alcide Benoit était là. L’homme fut tour à tour apprenti vigneron, maréchal ferrant, ajusteur, engagé volontaire en 1918, cheminot, puis responsable CGTU à partir de 1926, communiste depuis 1936, résistant, maire d’Epernay à la Libération, conseiller général, député, etc. […] Lire l’article complet sur humanite.fr

Thème : Overlay par Kaira.