6000

C’est le nombre de prisonniers politiques en Israël. Le pouvoir israélien s’autorise à incarcérer sans charge nombre d’opposants à sa politique coloniale et d’occupation. Parmi eux, l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri. Il endure une « détention administrative » depuis près d’un an, et restera dans les geôles israéliennes trois mois supplémentaires suite à l’ordre du ministre de la Défense d’extrême droite, Avigdor Lieberman. Le gouvernement français reste une fois encore bien timide sur la question, malgré la dénonciation par l’ONU.