PLANET A h oui alors !

Le projet PLANET-A prend corps.

Un nouveau développement local se profile grâce à l’agriculture avec un grand A, à l’alimentation raisonnée de la planète, à des progrès en agro-industrie. C’est un bel augure.

Cerise sur le gâteau, partir de l’agriculture ultra-intensive de la Vallée de la Marne pour arriver à une agriculture durable serait un clin d’œil à l’ami Pierre DAC.

Il est donc logique que les élus locaux en fassent une priorité. Cela passera peut-être par des renoncements mais il faut savoir ce que l’on veut. Pour notre part, nous y sommes prêts.

Certes, l’échec est possible mais il est certain si nous n’utilisons pas tous nos atouts pour réussir.

M.HOMON D.VATEL