Fin des contrats aidés, l’austérité frappe encore

Le gouvernement s’attaque de nouveau aux plus faibles sous prétexte d’austérité. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, préconise l’arrêt des Contrats aidés. Des salariés témoignent d’une décision qui leur met la tête sous l’eau. Premier député à avoir interpellé la ministre, le communiste Alain Bruneel a alerté sur l’absence de solutions viables pour l’emploi portées par le gouvernement. Dans le bassin de vie d’Epernay, ce sont plusieurs dizaines d’emplois concernés dans le secteur public et associatif. Pas question de laisser faire ! affiche_60x90_lalternative-projection