L’extrême-droite est dangereuse

La progression des scores électoraux de l’extrême-droite dans notre pays s’accompagne à chaque fois de la libération des paroles et des actes de haine, agressions racistes et homophobes, contre les militants communistes, syndicalistes, de gauche… Même si elle n’est pas élue, plus le score de Le Pen sera élevée, et plus ses troupes factieuses se sentiront pousser des ailes. Dans la Marne, nous ne devons pas oublier que c’est au lendemain du score le plus élevé que Le Pen père avait à ce moment obtenu à la présidentielle de 1995, que le 1er mai, 3 jeunes fachos prennent le car affrêté par le FN de Reims pour Paris et jetteront à la Seine Brahim Bouarram. Avec ces gens, il ne faut jamais transiger. Nous devons alors utiliser le seul buletin de vote malheureusement disponible pour cela.