Faire barrage à la haine – déclaration de la section de Reims pour le 2nd tour de l’élection présidentielle

REIMS_20170428_2nd_Tour

Le premier tour des élections présidentielles a eu lieu ; avec 7 millions de voix, le candidat soutenu par le PCF fait un score important (20,30 % à Reims). C’est un point d’appui important pour mettre en place une politique alternative de gauche.

 

Pendant des mois le PCF a travaillé à avoir un candidat de rassemblement, nous n ‘avons pas réussi, et aujourd’hui, alors qu’il y avait la possibilité d’être présent au 2è tour, nous constatons que les forces de changement sont écartées du choix des électeurs, par manque d’unité. Nous le regrettons fortement.

 

Le mode de scrutin nous contraint maintenant à faire un choix entre deux candidats à l’opposé des valeurs que nous défendons.

– D’un côté la candidate FN, de la haine, de la division, la candidate qui ne s’attaquera pas à la finance mais qui  en plus représente un danger pour la démocratie.

– De l’autre, même si Macron peut paraître républicain, les salariés ne peuvent rien attendre d’un ami de la finance qui a participé à la mise en place de la Loi Travail.

Nous, communistes, sommes des gens responsables. Toute notre histoire le prouve, nous n’avons jamais transigé dès qu’il y a nécessité de faire barrage au parti de la haine, de la division et de l’exclusion, en clair à un parti fasciste, notre position est sans ambiguïté !

 

La section de Reims du PCF appelle donc les électeurs à tout faire pour battre Mme le Pen au 2è tour de l’élection présidentielle par le seul bulletin en notre possession, le bulletin Macron, en sachant que nous aurons à combattre après sa politique d’austérité et de soutien à la finance.

 

Des élections législatives vont avoir lieu, cela sera le moment de faire élire des députés communistes et progressistes, seuls véritables remparts contre la finance, seuls véritables remparts contre Le Pen et Macron, bulletin qui sera le seul moyen qui puisse amener une politique alternative de gauche, de progrès social et humain.