Après sa Conférence nationale, quelle est la stratégie du PCF ?

la-conference-nationale-du-pcf-s-oppose-a-un-soutien-a-melenchon-propose-par-le-patron-du-parti-pierre-laurentLe 5 novembre au soir, France Info TV titre : “la Conférence nationale du PCF refuse de s’allier à Mélenchon”. Faux !
Le PCF refuse de se soumettre à Mélenchon.C’est différent.
En effet, celui-ci a renié le Front de Gauche, refuse toute négociation depuis des mois et entend régenter toute la campagne, imposer son programme, exclure les autres composantes de gauche.
Ce n’est pas acceptable.
Il faut un large rassemblement pour battre la Droite.
A 53 % des délégués, la Conférence nationale du PCF a opté pour désigner un candidat communiste porteur de sa parole et de son programme dans les débats publics. Cependant, le PCF continuera à travailler pour obtenir un rassemblement des forces de gauche avec une candidature commune, sans exclusive.
Si ce rassemblement sur un programme de gauche devient possible, son candidat sera susceptible de ne pas maintenir sa candidature.
Vous le voyez, les choses ne sont pas telles que les médias vous les ont présentées.
C’est cette position qu’a retenue l’assemblée de section des communistes du pays rémois réunie le 3 novembre 2016.
Frondeurs, Nouvelle donne, EELV, Parti de gauche, MRC, … la balle est dans votre camp !

Section de Reims du PCF