Ensemble, nous sommes la solution !

mayanceAprès 5 années de Sarkozy et de sa politique insupportable pour les travailleurs, mesurons à quel point avec les parlementaires de droite le désormais candidat a défiguré notre pays, ses valeurs républicaines, son modèle social issu de la résistance. Il veut aller jusqu’au bout, comme on le constate avec l’instauration d’une TVA anti-sociale, et avec la volonté de nous mettre cette camisole de force que constitue le traité concocté avec Merkel et si cher au député ultra-libéral Charles Amédée de Courson.

C’est parce qu’il nous faut un véritable changement que, militante syndicale et du mouvement mutualiste, après m’être engagée aux élections cantonales comme candidate présentée par le PCF dans le cadre du front de gauche, j’ai accepté de poursuivre mon engagement en étant candidate aux élections législatives. La dynamique du front de gauche pour laquelle le PCF joue un rôle moteur m’a véritablement encouragée dans la mesure où elle a l’ambition de réinventer la gauche en s’appuyant sur l’implication populaire. Elle mérite donc d’être amplifiée au regard de l’intérêt croissant qu’elle suscite dans le pays et dans notre département, où toutes les initiatives que nous prenons rassemblent de plus en plus de gens qui veulent en finir avec la politique de Nicolas Sarkozy, et apporter des solutions progressistes durables à la crise.

La candidature de Jean-Luc Mélenchon, les candidatures du Front de Gauche aux élections législatives sont à prendre comme des candidatures de rassemblement et de lutte, offrant aux citoyens la possibilité de devenir acteurs du changement en lien avec leurs préoccupations et exigences.

Plus le Front de Gauche, avec le parti communiste, fera de bons scores aux élections présidentielles et législatives, plus il y aura de chances, si la gauche gagne ces élections, de disposer d’une véritable politique alternative de gauche.

Dans la Marne, où la droite truste tous les sièges de parlementaires, les enjeux sont grands. C’est dire si les candidatures du Front de Gauche seront très utiles aux citoyens en leur redonnant confiance dans leur engagement pour peser sur les questions d’emploi, de santé, de services publics, d’éducation, de logement…

Oui on peut dire, tout en s’engageant à l’amplifier, que le neuf à gauche, c’est bien la dynamique du Front de Gauche qui place l’Humain d’abord contre la finance !

A l’heure où les marchés financiers et les agences de notations veulent nous imposer l’austérité, je voudrais reprendre la formule exprimée par notre ami et camarade Didier Le Reste lors de sa participation au banquet de Châlons devant plus de 200 personnes, et qui se décline comme notre triple A de gauche :

« Arrêtons l’austérité !
Augmentons les salaires et les retraites !
Agissons ensemble ! »

par Nathalie MAYANCE Candidate du Front de Gauche aux législatives – 4e circoncription

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *