Prix des carburants : l’intoxication permanente

pompeVous l’aurez remarqué, les prix à la pompe n’ont jamais été aussi hauts. Pour expliquer cela, on nous ressort les mêmes arguments usés jusqu’à la corde : volatilité des marchés, baisse de l’euro face au dollar, manque de concurrence entre stations services (sic)…

Autant de paravents destinés à masquer la vraie nature du hold-up sur les automobilistes. A cela s’ajoute depuis quelques semaines une nouvelle trouvaille dans la panoplie des manipulations. Cette dernière est davantage politicienne : la hausse du prix des carburants en Champagne-Ardenne serait en partie liée à l’augmentation des taxes par le Conseil régional. Bigre, la majorité de gauche qui saigne davantage les automobilistes en 2012 ! Les élus de droite et d’extrême droite se chargent de faire le tam-tam, et ils trouvent pour cela des relais complaisants.

Rétablissons les faits. Le gouvernement de M. Fillon a transféré aux Régions sans demander leur avis, une part de TIPP pour financer le personnel TOS des lycées, un financement absurde car il n’y aucun lien entre carburants et lycées. La droite fait croire que le montant de cette taxe a augmenté en 2012. C’est faux. La réalité est vérifiable, les taux sont restés inchangés depuis 2 ans, ils ont été reconduits au même niveau. C’est donc de l’intox.

Et pendant ce temps, droite et extrême droite observent le plus grand silence sur le racket organisé par l’Etat. Ils ne trouvent rien à dire sur la spéculation. Ils sont muets sur les profits réalisés dans le secteur pétrolier – à l’heure du dépeçage de Pétroplus. Ce sont pourtant les principales causes de l’envolée des prix à la pompe. Rappelons que les profits réalisés en 2011 par le seul groupe TOTAL dépassent 12 milliards d’€, la moitié de cette manne sera versée aux actionnaires sous forme de dividendes.

Pour stopper la ponction sur les automobilistes, le PCF et le Front de gauche portent des propositions. Parmi elles, il y a des premières mesures concrètes à appliquer d’urgence : diminuer de 5 % la TIPP sur les produits pétroliers, instaurer un prix maximum à la pompe et taxer les profits des entreprises pétrolières.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *